Dernières publications

Volatilité et achats

Cependant, ces acheteurs vont se répartir sur un nombre important de valeurs présentant à leurs yeux la même opportunité. Les actions dont les prix monteront plus fortement (plus de demande = volatilité plus forte) sont donc plus recherchées que d’autres et le swing-trader a intérêt à suivre ce mouvement car il va susciter l’intérêt d’autres acheteurs potentiels.

Volatilité dans le swing-trading

Dans le cadre du swing-trading tel que je vous le propose nous n’utilisons pas de critères de volatilité mais ils pourraient tout à fait figurer dans le setup. Attention cependant : à trop vouloir être sélectif on finit par ajouter tellement de conditions qu’on fabrique des usines à gaz pas plus efficaces que d’autres montages. La simplicité est le plus souvent le meilleur gage de succès.

La volatilité

Il est impossible d’écrire sur le trading sans consacrer quelques lignes à la volatilité. Je ne vais pas me lancer dans les divers moyens de calculer une volatilité d’autant que là encore cette notion, bien qu’utile, est à prendre avec mesure.

Exemples

Les deux exemples qui suivent (qui s’enchaînent, il s’agit du même graphe tiré de topoption) illustrent deux situations semblables avec pourtant des retracements bien différents.

Un pourcentage précis

A partir de combien doit-on considérer qu’un setup est valide ? On fixe l’ordre de grandeur vers 40% de la totalité de la phase précédente (on dit alors que la consolidation « a retracé » 40%).
En d’autres termes la baisse a reperdu 40% de ce qu’elle avait généré.

Swing trade : repli & retournement

Le dernier élément constitutif des setup swing, haussiers ou baissiers a une importance majeure. Tous les graphiques présentés montrent des situations achevées. Mais lorsqu’on scan les graphes en fin de séance on ne voit pas cette suite, bien sûr.